Inauguration de l’école de Thuman au Népal

L'école de Thuman au Népal

Dans les derniers jours d’octobre 2017 a été inaugurée la nouvelle école de Thuman, reconstruite sur le site de l’ancienne détruite par le séisme de 2015, dans ce village proche de la frontière chinoise, situé à 2.300m d’altitude, sans accès autre que les sentiers escarpés à gravir pendant 4 à 6 heures. Ce projet, réalisé en un peu plus d’un an, pour un budget d’environ 105.000 Euros, a été mené par SolHimal et son émanation népalaise Saraswati en partenariat avec Agirabcd Alsace, tous deux membres du collectif Humanis, grâce à des des financements complémentaires de la région Grand Est, de Talents et Partage et de l’entreprise Intersciences.

Le défi consistait non seulement à concevoir une nouvelle école sur l’emplacement d’origine, dans un environnement géographique d’isolement et d’altitude, mais à en agrandir la surface d’environ trente pour cent, avec huit salles de classe, à intégrer une conception parasismique, et à respecter la contrainte d’un budget limité.

La solution technique retenue avait pour objectif d’éviter le transport onéreux et pénible de matériaux, en privilégiant le recours aux matériaux accessibles sur place:la pierre et le bois qui réunis permettent de constituer une structure parasismique.

Le principe de construction simple était bien connu des anciens : les murs sont composés de pierres maçonnées dans lesquelles viennent s’intégrer une structure en bois par des poutres et poteaux reliés entre eux et encastrés dans la maçonnerie. Les efforts en cas de séisme sont subis uniquement par la structure en bois qui résiste, si elle est bien dimensionnée, les pierres assurant  simplement le rôle de remplissage. 

Pour plus d’informations :