« [Strasbourg.eu] Soutien aux Projets de Solidarité Internationale 2021 »

Strasbourg, ville solidaire et ouverte sur le monde, soutient les actions de solidarité internationale depuis 2003. Le dispositif est reconduit cette année pour un montant total de 15 000€.

Critères d’attribution des subventions :

  • Siège ou antenne active à Strasbourg, ou dont les activités impliquent les strasbourgeois, pouvant justifier d’un an d’expérience.
  • Demande envoyées avant la réalisation du projet.
  • Projet concret avec des objectifs précis et réalistes.
  • Les actions en lien avec les ODD bénéficieront d’une attention particulière.
  • Le projet doit se dérouler dans les pays éligibles à l’aide publique au Développement selon la liste établie par l’OCDE.
  • L’association doit d’engager à soumettre un compte-rendu d’exécution du projet.
  • L’association devrai identifier la ville comme partenaire tout au long du projet.

Conditions financières :

  • La subvention est plafonnée à 2000€ par projet.
  • L’aide publique cumulée ne doit pas dépasser 50% du budget total.
  • Les subventions ne peuvent servir au frais de fonctionnement de l’association.
  • Le budget ne doit pas faire apparaître plus de 15% de frais généraux.

Pour candidater : Documents à fournir

  • Une lettre de demande de subvention.
  • Le dossier de demande
  • Les statuts de l’association datés et signés
  • La composition des instances statutaires de l’association
  • Le dernier rapport d’activité ou le PV de la dernière AG
  • Le récépissé de déclaration au Greffe du Tribunal d’instance ou à la Préfecture
  • Un RIB
  • Un Budget prévisionnel du projet
  • Les documents comptables de l’association

 

Le dossier est à renvoyer par e-mail avant le 15 Mars 2021 au plus tard à carine.huck@strasbourg.eu

Pour plus d’informations ,

ou consulter la page sur le site de Strasbourg.

Contact : Direction des relations européennes et internationales, 03 68 98 74 11

[GESCOD] Appels à projets en soutien à la coopération décentralisée

Partager Partager      Tweet Tweet        Transférer Transférer

 

 WEBINAIRE :  appel à projets bilatéraux en soutien à la coopération décentralisée

Chaque année, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) ouvre plusieurs appels à projets (AAP) en soutien aux projets de coopération décentralisée.

Pour 2021, les appels à projets bilatéraux soutiennent les projets de coopération décentralisée entre des collectivités territoriales françaises et étrangères. Ces dernières répondent à des priorités partagées avec l’État partenaire, selon des modalités définies dans le cadre d’accords bilatéraux. Dans ce cadre, des fonds spécifiques ont été mis en place, parfois cofinancés par les gouvernements des partenaires étrangers. En 2021, seront ouverts les AAP bilatéraux concernant la coopération avec : le Québec (biennal 2021-2022) ; la Russie (fonds d’appui à l’Année de la coopération décentralisée franco-russe) ; le Sénégal ; le Maroc ; la Tunisie le Liban ; le Mexique.

Gescod aux côtés du MEAE et des collectivités territoriales du Grand Est vous invitent à une réunion d’information EN LIGNE sur ces appels à projets le

 MERCREDI 17 FÉVRIER 2021 10h-12h  
conférence gratuite en ligne via Teams

Vous êtes une collectivité territoriale qui cherche à renforcer ses coopérations et son rayonnement à l’international ?

Lors de ce webinaire, un focus sera réalisé sur les appels à projets bilatéraux d’Afrique et de Méditerranée.

Intervenante.s :

  • Armelle GUYOMARC’H, Chargée de mission auprès de l’Ambassadeur pour l’action extérieure des collectivités territoriales – DGM-DAECT – Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • Anne Marie MEVEL REINGOLD, Chargée de mission patrimoine, francophonie, associations nationales et internationales de collectivités territoriales – DAECT – Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • Mikaël ROUX, Chargé de mission pour la coopération au développement (DRTIE) – Conseil régional du Grand Est.
  • Emerentienne GALTIER, Chargée de mission Partenariats Métropolitains et relations internationales, européennes et transfrontalières – Métropole du Grand Nancy.

Public cible : collectivités territoriales du Grand Est.

Tarif : gratuit

[GESCOD] Associations et scolaires pour les Objectifs de Développement Durable

« Associations et scolaires pour les Objectifs de Développement Durable » dans le Grand Est
Appel à participation 2021-2022

Ce dispositif innovant a pour objectif de favoriser :

  • l’ouverture au monde des jeunes du Grand Est,
  • leur appréhension de l’interculturalité et
  • leur engagement solidaire et citoyen à travers le soutien à la mise en place de projets pédagogiques d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale.

Face aux enjeux actuels, il apparaît nécessaire de poursuivre et renforcer les actions pour donner aux élèves des clés d’appréhension du monde extérieur. Pour s’adapter aux restrictions sanitaires, les binômes bénéficieront d’un accompagnement sur l’utilisation d’outils pédagogiques numériques. Ce dernier permet la continuité et l’adaptation des projets en distanciel.

Créer des binômes entre les associations de la solidarité internationale, de l’éducation populaire et du développement durable, et les établissements scolaires (écoles primaires, collèges et lycées) du Grand Est, pour réaliser une production ou une action concrète autour d’un des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) durant l’année scolaire 2021/2022.

Chaque binôme bénéficie d’un soutien technique (conseil, ressources pédagogiques, formations, etc.) et d’un soutien financier de 200 euros. Toutes les classes du 1er et 2nd degré, de l’Éducation Nationale et de l’enseignement agricole, peuvent être concernées (maternelle, école, collège, lycée, etc.).

  • informer et sensibiliser les élèves sur la solidarité internationale, les enjeux de développement durable et les interdépendances et déséquilibres du monde
  • développer et renforcer durablement les partenariats entre les associations et les établissements scolaires
  • favoriser l’engagement citoyen et solidaire des jeunes en les mettant en contact avec des acteurs de terrain

 

Ce dispositif s’inscrit pleinement dans le sillage des Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés par les Nations-Unies en 2015 pour faire face aux grands défis du 21ème siècle, tels que la lutte contre la pauvreté, les inégalités ou le réchauffement climatique.

Proposez votre candidature avant le 8 mars 2021
Dépôt des candidatures via un formulaire en ligne :

Candidature : cliquez ici pour vous inscrire

+ D’INFOS : Téléchargez la plaquette de présentation

Gescod est présent tout au long de la démarche. Il offre non seulement un appui technique constant (constitution et formalisation des binômes, définition des projets pédagogiques, formation sur les outils et méthodes d’animation ECSI (Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale), capitalisation et mise en valeur des projets) mais aussi un appui financier de 200€ maximum par binôme. De plus, un comité de pilotage (Gescod + associatifs + enseignants + Académies) s’assure du bon déroulement de chaque action.

N’hésitez pas à diffuser l’info dans vos réseaux !

 

Transférer Transférer        Partager Partager        Tweet Tweet

 

 

[Les agences de l’eau] Eau et solidarités internationales

                                       

En France, comme à l’international, les agences de l’eau contribuent à l’atteinte des objectifs de développement durable de l’agenda 2030 de l’ONU, et en particulier à l’ODD n°6 visant à garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable. Depuis 2005, les agences de l’eau soutiennent des opérations de solidarité internationale visant l’accès aux services essentiels de l’eau, dans la limite de 1% de leur budget, comme la Loi Oudin-Santini les y autorise.  

Ces opérations sont portées par des acteurs de leur bassin (collectivités, ONG, associations). Les agences s’investissent par ailleurs dans des partenariats institutionnels avec des autorités étrangères (organismes de bassin, services de l’Etat…) pour promouvoir la gestion concertée et participative de l’eau à l’échelle des bassins versants. 

Renforcer l’articulation entre les partenariats institutionnels et les opérations de solidarité internationale constitue un modèle d’intervention exemplaire que les agences de l’eau souhaitent valoriser par cet appel à projets exceptionnel.

 

Objectif :  

Favoriser un accès durable à l’eau potable et à l’assainissement au sein des territoires de partenariats institutionnels des agences de l’eau.

 

Organismes éligibles :  

  • Les collectivités territoriales,
  • les structures de gestion des services de l’eau,
  • redevables des agences de l’eau,
  • les associations de solidarité internationale.

Les projets : 

Les projets de solidarité internationale qui visent à décliner les programmes d’actions élaborés, ou en cours d’élaboration, par des autorités étrangères partenaires des agences de l’eau françaises. Les projets répondent à des impératifs de développement, visant la mise en place d’infrastructures et d’équipements durables, en faveur de : 

  • l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, en priorité, 

  • la protection des ressources en eau, la préservation de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique (notamment les solutions fondées sur la nature). 

Les critères de sélection :  

Les projets devront être situés dans les zones d’intervention localisées dans les territoires de partenariats institutionnels des agences de l’eau, avec une priorité donnée aux opérations localisées dans les pays rattachés à la catégorie des pays les moins avancés (liste OCDE). 

Les critères d’éligibilité suivants seront également appliqués : 

  • existence d’un relais local, 

  • participation locale à hauteur minimale de5%, 

  • association obligatoire du volet « eaupotable » et du volet « assainissement », 

  •  volets « gouvernance » et « sensibilisation » obligatoires, 

  • intégration d’une démarche d’évaluation. 

Calendrier :  

  • 25 janvier 2021 : Démarrage 

  • 30 juin 2021 : Date limite de dépôt des candidatures 

  • septembre 2021 : Phase de sélection des projets 

  • Au plus tard décembre 2021 : Sélection finale et attribution des aides 

Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur le site d’origine : Appel à projets : Eau et solidarités internationales 

[Agence Micro Projets] Projets de développement : Printemps 2021

L’Agence des Micro Projets (AMP) vous propose un nouvel appel à projets multi-thématiques (eau, santé, éducation, agriculture, entrepreneuriat, Développement urbain et rural, droit de l’homme et de la femme, environnement, etc) afin de vous permettre de mettre en place des projets de développement.

Organismes éligibles :

  • Association française inscrite en Préfecture
  • Association existant depuis plus de 2 ans 
  • Disposant de moins de 130 000 € de ressources annuelles en année N-1 (ex : en 2020 les chiffres de 2019)

Financements :

  • Entre 2 000 € et 10 000 € par projet 
  • Les microprojets peuvent être financés entre 2 000 € et 10 000 € TTC maximum, représentant un maximum de 50% du budget prévisionnel du projet soumis (valorisations comprises), avec 25% de valorisations des activités des associations (sans contraintes sur l’origine des 25% restants).
  • S’il n’existe pas de limite au niveau du budget global du projet, le comité du jury pourra interroger la pertinence de son financement pour des projets supérieur à 130 000€.

Le projet :

  • doit être réalisé sur une durée de 1 à 3 ans
  • nécessite d’être effectué dans un pays éligible au Comité d’Aide au Développement de l’OCDE
  • doit répondre aux critères traditionnels de tout projet de développement
  • peut concerner toutes les thématiques du développement
  • doit être réalisé avec un partenaire local (qui ne peut pas être un individu unique)
  • La mobilisation de bénévoles ou les dons en nature devront être valorisés dans les budgets des projets.

Ne sont pas éligibles :

  • les projets d’urgence, de post-crise immédiate, de microcrédit, micro-finance, micro-épargne, de parrainage, les chantiers de jeunes, le volontariat, les actions individuelles, les réalisations de documentaires, les œuvres artistiques, les études de faisabilité, les projets de construction simple et les projets ponctuels ;
  • les projets ayant un volet sport.  
  • les projets ne relevant pas des cofinancements institutionnels français
  • les projets de coopération décentralisée ne sont pas éligibles, mais les projets associatifs soutenus par les collectivités territoriales le sont.
  • les délégations régionales de structures nationales ne disposant pas d’une existence juridique autonome.
  • ATTENTION : Toutes les dépenses de l’association française inhérentes au projet ne sont pas éligibles. Si elles doivent absolument être présentes dans le budget vous devez expliciter quels fonds couvrent ces dépenses. De plus elles ne rentreront pas dans le calcul du ratio des 50% des dépenses éligibles.  
    • Exemple : pour un budget projet de 20 000€ valorisations comprises, avec 3 000€ de dépenses non éligibles, le calcul du ratio des 50% est réalisé à partir de la somme des dépenses éligibles à savoir 17 000€/2 = 8500€. Vous ne pouvez donc pas solliciter 10 000€.
  • Pour les associations étudiantes françaises veuillez nous contacter avant de déposer afin de savoir si votre initiative est éligible.

Les critères de sélection :

Les projets devront intégrer, notamment, les critères traditionnels de l’aide au développement (non exhaustif) :

  • Intégration du projet dans son contexte social, environnemental et institutionnel. Cohérence avec le dispositif institutionnel en place. Exigence d’une formation des autorités locales ou nationales.
  • Durabilité du projet : capacité opérationnelle de gestion et l’équilibre économique à terme, une fois achevée la phase d’investissement et l’action directe de l’OSC
  • Innovation et réplicabilité : aspects innovants et effet d’exemple du projet
  • Implication des bénéficiaires : participation des bénéficiaires à la gestion du projet.
  • Indicateurs de résultat : capacité à mesurer les impacts à court et long terme du projet
  • Partenariat / collaboration avec les OSC locales.
  • Méthodologie et coûts de mise en œuvre / coûts d’investissements
  • Importance et qualité de l’implication bénévole et citoyenne dans le projet au Nord et au Sud.
  • Prise en considération des thématiques transverses que sont la jeunesse, le genre, l’environnement et le climat.
  • Valorisation de l’engagement en France et des activités d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter au + 33 (0) 01 43 26 97 52 ou à contact@agencemicroprojets.org

Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur le site d’origine : Projets de développement : Printemps 2021 par l’Agence Micro Projets 

[Engagés et déterminés, France volontaires et Solidarité laïque] Le Prix des Initiatives Innovantes pour un Monde plus Juste et Solidaire

Le PIEED (Prix des idées pour un monde plus juste et solidaire), porté par Engagés et déterminés, France volontaires et Solidarité laïque, revient pour sa 11e édition et se renouvelle en acceptant dès cette année les candidatures des associations de jeunes (et plus seulement d’étudiants).  

QUOI : 

Le Prix des Initiatives jeunes pour l’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale est destiné à soutenir les associations de jeunes qui œuvrent pour la solidarité internationale en France, en menant des actions d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI). 

Les objectifs sont :  

·        Encourager les jeunes à s’engager dans des actions d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale,  

·        Défendre les valeurs de la solidarité internationale et en complexifier la vision,  

·        Soutenir et mettre en valeur la citoyenneté jeune et solidaire, à une échelle locale et internationale,  

·        Promouvoir des projets innovants en Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI), 

·        Diffuser et valoriser des bonnes pratiques de solidarité internationale

POUR QUI : 

Toute association de jeunes à but non lucratif de loi 1901. Est entendu par « association de jeunes » toute association dont les instances dirigeantes (bureau ou conseil d’administration) sont composées d’au moins 80% de personnes âgées entre 15 et 30 ans. Une liste des membres du bureau ou du CA mentionnant l’âge, le sexe et la situation socio-professionnelle vous sera demandée ainsi que les cartes d’identité du·de la présidente et du·de la trésorière.    

Calendrier prévisionnel : 

·        11 janvier 2021 : Lancement officiel  

·        11 avril 2021: Clôture des candidatures  

·        6 mai 2021 : annonce des 10 finalistes 

·        21 mai 2021 : Jury d’examen et remise des prix aux 5 lauréats    

Le Prix : 

Chacune des associations lauréates reçoit un seul Prix, d’une dotation allant de 2 000 à 5 000 € 

·        2 x 2 000€ 

·        1 x 3 000€ 

·        1 x 4 000€ 

·        1 x 5 000€   

Pour candidater : 

  Documents à fournir  

·        Budget prévisionnel spécifique pour le projet d’ECSI 

·        Statuts officiels signés de l’association 

·        Procès-Verbal de l’AG qui a défini pour l’année 2019 les membres du bureau 

·        La liste des membres des instances dirigeantes (Bureau ou CA) en précisant sexe, âge et activité 

·        Déclaration sur l’honneur signée 

  

Le dossier est à renvoyer par e-mail avant le 11 Avril 2020 23h59 à lepieed@engage-d.org ou par courrier à Engagé·e·s et Déterminé·e·s, 76bis rue de Rennes, 75006 Paris (cachet de la poste faisant foi). 

[Fondation d’entreprise Crédit Mutuel Nord Europe] Penser le monde d’après, agir pour les plus vulnérables

Face à l’urgence de la situation sanitaire, la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe s’engage aux côtés des associations luttant contre les inégalités. En lançant son nouvel appel à projets «penser le monde d’après, agir pour les plus vulnérables», la Fondation mobilise une enveloppe de plus de 100 000 € afin d’accélérer les meilleurs projets en lien avec la crise sanitaire.

Spécificité de cet appel à projets, ces 3 domaines d’action visent à effacer les inégalités auxquelles sont exposés les plus fragiles :

  • Équilibre numérique,
  • Équilibre alimentaire,
  • Liens intergénérationnels.

Vous êtes :

  • Une association d’intérêt général (éligible au mécénat)
  • Située sur ces territoires : Hauts-de-France, Marne, Ardennes

Votre projet :

  • A été initié ou s’est développé depuis le début de la crise sanitaire.
  • A donné lieu à une action locale en faveur des plus vulnérables,
  • Dans le domaine:
    • de l’équilibre alimentaire,
    • de l’égalité numérique/formation,
    • du renforcement des liens intergénérationnels.

Pour plus d’informations et pour déposer votre dossier, rendez-vous sur la page de l’appel à projet.

[Grand Est] Programme régional d’appui aux initiatives locales de solidarité internationale et d’éducation au développement

La Solidarité constitue un champ privilégié pour exprimer une volonté d’ouverture et d’échanges à l’échelle locale comme à l’échelle mondiale. C’est aussi une école de formation à la citoyenneté autour des notions d’engagement, de responsabilité, de respect, d‘équité et de partage.

Dans le cadre de sa politique d’ouverture à l’international, la Région Grand Est apporte son soutien aux acteurs régionaux porteurs d’initiatives locales et engagés dans des projets de solidarité avec des pays tiers. La Région apporte son appui également aux actions d’éducation au développement sur le territoire régional.

Territoires éligibles

  • Ensemble du territoire régional du Grand Est ;
  • À l’étranger, pays éligibles à l’aide publique au développement (APD) selon la liste établie par le comité d’aide au développement de l’OCDE.

Le Conseil régional se réserve le droit de ne pas soutenir les projets qui se déploient dans des zones classées rouges au sens de la carte de « conseils aux voyageurs » du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International, s’il estime que la sécurité n’est pas garantie et que sa responsabilité morale peut être engagée en cas de problème.

Bénéficiaires

Le soutien de la Région consiste en :

  • une aide au projet de solidarité internationale d’une part et
  • d’éducation au développement d’autre part

sous forme d’une subvention dans le cadre d’un appel à projets.

Peuvent bénéficier des aides financières allouées par la Région au titre de ce programme :

  • Les associations et les organisations non gouvernementales ayant pour objet un ancrage territorial avéré. Il faut également queleurs les activités aient un axe dédié à la solidarité internationale
  • et les établissements d’enseignement.

Les bénéficiaires doivent impérativement avoir leur siège social ou être une délégation/antenne en région. Cette dernière doit également bénéficier d’une autonomie de gestion sur le territoire du Grand Est. Ils doivent également justifier d’au moins 2 ans d’existence avec une expérience dans le domaine de la solidarité internationale et/ou de l’éducation au développement.

 

Candidatures à envoyer à international@grandest.fr

Plus d’informations sur le site de la Région du Grand-Est.

[Fondation de France]Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest

La Fondation de France souhaite promouvoir des initiatives locales de renforcement de l’accès à l’alimentation par une agriculture familiale ouest-africaine viable et durable, en partager les acquis à des échelles plus vastes et contribuer à la documentation de la soutenabilité de ce modèle agricole qui soit susceptible  d’interpeller les décideurs pour une prise en compte de ces enjeux dans les politiques publiques.

Dans un contexte de compétition avec les importations, cela revient à soutenir le « consommer local », compris comme « la consommation locale et nationale des produits des agricultures familiales ouest-africaines ».

Contact : secr.aea@cfsi.asso.fr

Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur le site : https://www.fondationdefrance.org/fr/promotion-de-lagriculture-familiale-en-afrique-de-louest

 

Qui peut candidater ?

Cet appel à projet est ouvert aux personnes morales sans but lucratif :

  • aux organisations paysannes (OP) d’Afrique de l’Ouest ;
  • aux ONG d’appui actives en Afrique de l’Ouest ou en Europe dans la mesure où elles agissent avec des partenaires locaux ;
  • aux organismes de recherche et/ou de formation.

Les collectivités territoriales ne peuvent pas être porteurs du projet mais peuvent être partenaire principal.

Important : l’appel est réservé à des propositions d’actions en partenariat formalisé entre une organisation ouest-africaine et une organisation européenne. L’organisation porteuse peut être ouest-africaine ou européenne.

 

Objectifs du Projet :

  • améliorer et sécuriser la production, la transformation, la conservation et la commercialisation de produits agricoles et en assurer l’accès aux consommateurs urbains et ruraux, notamment aux consommateurs pauvres, par des actions concrètes innovantes ;
  • partager entre acteurs locaux, nationaux et internationaux, les connaissances acquises à travers les actions concrètes soutenues dans le cadre du programme, et d’en tirer des enseignements globaux ;
  • produire des documents et argumentaires utiles aux acteurs assurant une veille et interpellation politique.

Objectifs Cet appel à projets 2021 se déroule en une seule phase :  

  • soumettre un dossier complet avant le mardi 23 février 2021

La réponse de financement sera communiquée avant la fin du mois de juillet 2021.

 

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

 

Projets innovants en santé, éducation, environnement, social – par LILO

Lilo est le premiers moteur de recherche français et solidaire et des centaines de projets ont ainsi déjà pu être financés gratuitement grâce aux recherches internet.

Pour pouvoir être financé sur Lilo il faut que votre projet ait un impact social ou environnemental fort (c’est le but Lilo!), qu’il soit porté par une structure juridique existante (ex. association) et qu’il ait déjà réussi à fédérer une communauté de 3000 personnes, ceci afin d’assurer un financement significatif.

Dès que votre projet sera sélectionné sur Lilo, vous permettrez à votre communauté (équipe, bénévoles, sympathisants, followers) de vous financer gratuitement. Les projets recevant le plus de soutiens de la part de leur communauté sont ensuite proposés à l’ensemble de la communauté Lilo qui rassemble déjà plus de 800 000 internautes solidaires.

 

Condition : 

Une communauté de 2 000 personnes minimum est requise (Adhérents, Réseaux sociaux, Newsletter, etc) ceci afin d’assurer un financement significatif des projets proposés à la communauté Lilo.  

Contact : https://www.lilo.org/contactez-nous/


 Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur le site : https://www.lilo.org/proposer-un-projet-info/

[Fondation SUEZ] Favorisons l’inclusion !

Fichier PDF

 

La vocation de la Fondation SUEZ est de combattre l’exclusion en favorisant l’inclusion, et améliorer ainsi durablement les conditions de vie et l’autonomie des personnes, par l’accès aux services essentiels, l’insertion et la cohésion sociale.

La Fondation SUEZ soutient des actions concrètes en faveur de l’accès aux services essentiels (eau, assainissement et déchets) pour les personnes défavorisées dans les pays en développement ; de l’insertion des personnes fragilisées grâce à l’emploi et la formation en France ; de la cohésion sociale par l’éducation, la culture et le sport en France ; ainsi que de l’urgence en France et à l’international.

Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur le sitehttps://www.fondation-suez.com/fr/ 

 

Peuvent bénéficier des aides financières allouées par le Conseil d’administration de la Fondation SUEZ au titre de ce programme :

 

• Les projets d’accès aux services essentiels, subvention jusqu’à 80 K€ maximum. Pour une première dotation avec un nouveau partenaire, celle-ci pourra s’élever jusqu’à 50 K€ maximum.

• Pour les projets d’insertion ou de cohésion sociale en France, subvention jusqu’à 40 K€ maximum. Pour une première dotation avec un nouveau partenaire, celle-ci pourra s’élever jusqu’à 25 K€ maximum.

 

Le Conseil reste souverain dans la décision finale d’attribution du montant de la dotation.

Objectifs du Projet :

  • L’implication active des populations concernées, qui est le premier pas vers leur autonomie,
  • Le renforcement des connaissances et des compétences, via la sensibilisation et la formation de toutes les parties prenantes : populations et acteurs locaux,
  • La pérennité des projets,
  • Le soutien à l’innovation,
  • Le co-engagement avec les partenaires, dans une relation basée sur le respect mutuel, l’écoute et la co-construction.

Les associations pourront déposer un dossier de demande de subvention jusqu’au : 

 

  • 30 avril 2021   

LE COLLECTIF HUMANIS SE PRONONCE POUR « UN PRINTEMPS SOCIAL ET SOLIDAIRE » A STRASBOURG

Lors de sa réunion du 16 novembre 2020, le Comité Collégial d’HUMANIS a pris connaissance de la fermeture du magasin « Printemps » de Strasbourg programmée pour juillet 2021. Il a décidé de soutenir la pétition initiée par Samuel Cardon demandant à la municipalité de Strasbourg de saisir cette opportunité pour créer « un lieu alternatif qui mette en avant une économie sociale, solidaire et locale ».

En effet, l’économie sociale est – avec la solidarité locale et internationale – un des pivots majeurs du projet associatif du Collectif HUMANIS. Elle est créatrice d’emplois et représente un modèle économique à l’ancrage local et respectueux des personnes et de l’environnement.

Face à l’emprise des grandes enseignes internationales de plus en plus présentes au centre-ville, l’économie sociale, solidaire et locale a plus que jamais le besoin – et la légitimité – d’un lieu central pour s’établir, innover et se développer. Les 7200 m2 du Printemps situés au cœur de la Grande Ile représentent l’opportunité de le créer et de l’imaginer avec et pour les citoyen.ne.s.

C’est pour cela que le Comité Collégial d’HUMANIS a non seulement signé la pétition mais il invite également les associations membres (ainsi que leurs membres) à s’associer à cette démarche et à la signer. Il se déclare par ailleurs prêt à participer à toute réflexion qui pourrait se mettre en place avec ses partenaires de l’économie sociale et avec les pouvoirs publics sur la pertinence d’une telle initiative.

Pétition · Maire de Strasbourg (Jeanne Barseghian): Transformer « Printemps » Strasbourg en lieu pour l’économie sociale, solidaire et locale

En savoir plus : Printemps : le grand magasin luxueux deviendra t-il un lieu alternatif ? une pétition est lancée (pokaa .fr)

Page de la pétition : Cliquez ici

Rendez-vous solidaire avec Frédéric LOPEZ et l’association Pour un Sourire d’Enfant

Dimanche 11 octobre était diffusée sur Facebook et YouTube, une émission exceptionnelle sur l’association Pour un Sourire d’Enfant et présentée par le journaliste Frédéric Lopez.

En duplex entre la France et le Cambodge, Frédéric Lopez nous a fait découvrir l’association à travers les destins extraordinaires de Marie-France des Pallières, fondatrice de l’association, et de jeunes cambodgiens sauvés de l’enfer.
Xavier de Lauzanne, réalisateur du film Les Pépites (2016), et Patrice Leconte, « grand parrain » de PSE ont aussi apporté leurs témoignages.

Cet événement « 100% digital » est une première pour l’association. Il a eu lieu suite à l’annulation de la Tournée annuelle de Marie-France des Pallières en raison de la situation sanitaire actuelle et face à l’incertitude de la situation à venir.

 

L’engagement de Frédéric Lopez pour l’association Pour un Sourire d’Enfant

Frédéric Lopez découvre l’association Pour un Sourire d’Enfant à l’occasion du film-documentaire Les Pépites de Xavier de Lauzanne (2016), qui raconte l’histoire de l’ONG.

« Ce film est un chef d’oeuvre, quelque chose de bouleversant qui ne ressemble à rien de ce qu’on a vu parce qu’il y a tout. C’est une oeuvre d’art, il y a un parti pris artistique et en même temps on filme des gens qui changent le monde et c’est très inspirant ! Les gens vont changer leur vision de l’existence en regardant ce film parce qu’il donne espoir. On voit qu’un couple peut changer le monde. Ils ont sauvé 10 000 enfants des décharges cambodgiennes. C’est hallucinant ! »

Découvrez cette émission solidaire exceptionnelle : www.pse.ong/live

[Sport et Développement] Le sport au service des Objectifs de Développement Durable

Pour l’Hiver 2020, “Sport et Développement de l’agence Micro projet vous présente un nouvel appel à projet.  

Les dates :  

02 octobre 2020 – 31 mars 2021 

OUVERTURE DES DÉPÔTS DE DOSSIER 

 

1er avril – 10 juin 2021 

INSTRUCTION DES PROJETS 

 A partir du 12 juin 2021 

RÉSULTATS 

 A partir du 15 juillet 2021 

VERSEMENT DES FONDS

 

Les principales thématiques des projets :  

Retrouvez le détail des différentes thématiques sur : Thématiques 

 

Les critères d’éligibilité :  

Retrouvez le détail des différents critères sur : Critères d’éligibilité  

Vous trouverez également ci-dessous, le “Guide Règlement des Dotations” pour cet appel à projet. 

Guide règlement des dotations

Lauréats Bourse aux projets – Terres des Hommes AL68

LAURÉAT DU PRIX SOLIDAIRE A L’EAU GEMEAU DE 2000€ :

TERRE DES HOMMES FRANCE AL68

TDHF-AL68 permet aux populations d’améliorer leurs conditions de vie et de préparer un avenir meilleur pour leurs enfants, dans le respect de leurs cultures, traditions et croyances.

Le projet soutenu est l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et maraîchage dans la préfecture d’Ogou située dans la région rurale des Plateaux au Togo. Dans ce pays, seul un tiers de la population dispose d’un accès amélioré à l’eau potable et à l’assainissement. Plus de deux-tiers des écoles n’ont pas accès à un point d’eau potable et plus de la moitié ne dispose pas de latrines.

L’accès à l’eau potable

A Ogou, les écoles et les villages se trouvent dans une situation extrêmement difficile concernant l’accès à l’eau potable. En effet, ils ne disposent que de puits ouverts, éloignés, pollués et souvent taris. En période sèche, la population doit faire face à une pénurie d’eau ne permettant aucune hygiène rudimentaire.

L’un des objectifs de ce projet est de donner l’accès à l’eau potable à 2 villages, 1 école primaire et 1 collège grâce à 4 forages par hydroforage (pompe manuelle humaine). L’association a choisi volontairement des systèmes rudimentaires, simples et robustes pour que l’utilisation soit pratique et l’installation pérenne. 2722 habitants & élèves auront ainsi accès à l’eau potable.

L’accès à l’assainissement

L’inexistence de structures d’assainissement entraîne une pollution des sols, ce qui a un impact sur la santé des populations et la préservation de l’environnement. Il s’agira de favoriser l’accès à l’assainissement dans les 4 écoles en construisant 4 latrines à double cabines. 2952 habitants et élèves seront bénéficiaires de ces aménagements.

Préservation des ressources en eau par une action de maraîchage écologique

L’eau des rigoles sera utilisée pour le maraîchage. La terre sera cultivable grâce au compost des excréments provenant des latrines et arrosée via l’utilisation d’un arrosoir. Ceci afin de limiter au maximum les pertes d’eau provenant du forage. Villageois et écoliers pourront disposer des légumes en permanence et de bonne qualité. Cette activité modeste permettra de générer des ressources financières par la vente des produits maraîchers. 60 élèves et habitants participeront aux activités de maraîchage.

 

Terre des Hommes France AL68 promeut des moyens efficaces, démocratiques, équitables et pérennes de nature à offrir à chacune des parties concernées, et pas seulement à certaines plus aisées un véritable accès à l’eau en quantité comme en qualité, mais aussi dans des conditions économiquement acceptables, notamment pour les populations les plus démunies fragiles ou vulnérables.